« Robots are machines that follow orders. I'm a machine that doesn't, so what does that make me ? »

Mega Man Powered Up

Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up

Système : PSPGraphismes :
Éditeur : CapcomSons et musiques :
Année : 2006Difficulté :
Genre : Action/plates-formesNote perso : 8/10


Vous pensiez que Mega Man avait été épargné par la vague des remakes "paquet de lessive" ? 3D générique, style enfantin, déluge d'effets lumineux tape-à-l'œil, sans oublier les doublages insupportables en continu...
« Ready? Yeah! Ha! Ha! Ha! Ow! Ha! Yeah! La ferme ! Tais-toi ! Mais tais-toi ! »

Donc c'est l'adaptation "modernisée" sur console portable PSP, du premier épisode, paru en 1987 sur NES. Deux boss inédits ont été ajoutés : Oil Man et Time Man, portant leur nombre à huit (Oil Man me fait bien marrer !).

Modernité oblige, de nombreux modes de jeu additionnels sont proposés (mini défis en temps limité ou avec une seule vie), ainsi qu'un éditeur de niveaux simplifié qui justifie à lui seul l'acquisition de ce jeu, selon moi. Le passe-temps parfaitement adapté à une console portable !

De plus, l'idée de pouvoir recommencer le jeu dans son entièreté en incarnant n'importe quel maître-robot (plus Roll et Proto Man en téléchargement optionnel), voir ses dialogues adaptés, et Mega Man prendre sa place comme boss de fin de niveau, est absolument géniale ! Pour ce faire, il vous suffit de les battre en employant uniquement le buster (l'arme de départ).

Les principales critiques que j'aurais à formuler pointeraient un manque flagrant d'équilibrage entre les personnages et le mode difficile (hard) qui pousse la vacherie trop loin. Non content de rajouter des piquants et des ennemis partout, il modifie également le comportement et la vitesse de ces derniers. Principe louable mais pas bien réglé. Par exemple, j'ai commencé le jeu par le niveau de Bomb Man, en difficile, et me suis arraché les cheveux devant l'ennemi au bouclier (Sniper Joe). J'ai dû perdre un quart d'heure à essayer de le passer sans me faire toucher. J'ai enchaîné avec le niveau de Time Man... et puis je me suis réveillé au Guatemala, tout nu. Demandez à Edward Norton !

Ordre proposé : Pas d'importance. Vous voudrez défaire les boss au buster afin de les enrôler comme personnages jouables. À la rigueur, Ice Man avant Fire Man et Fire Man avant Oil Man.

Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up
Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up Mega Man Powered Up